i'v neer watched the stars, there's so much down here
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ☆ FAMILLE : Danìa Siggidotìr.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danìa Siggidottìr

avatar
☄ - SHOW ME THE STARS - ☄
• arrival : 17/07/2017

☄ to the moon & back
• facebook:
• availability: [OPEN]
MessageSujet: ☆ FAMILLE : Danìa Siggidotìr.    Lun 17 Juil - 19:43

SIGGIDOÌR & CO.
★ ★ ★
Ils sont sa famille, le même sang coule dans leur veine. Ils devraient être heureux, ensemble, à ceci près que Danìa, elle, ne les a jamais vu. Elle ne les connaît pas. Mais dans sa tête, elle les a imaginé, se créant des scénarios imaginaires pour expliquer leur abandon. Elle a imaginé, que ses parents étaient peut-être trop jeunes, ou peut-être même qu'ils vivaient une histoire d'amour interdite. Elle avait raison, en un sens, même si ce n'est pas la réalité. La réalité est que sa mère s'est mariée jeune, à son premier amour. Des sentiments qui dépassent l'entendement, une vie tracée qu'ils n'ont plus qu'à suivre. Mariés à 18 ans, et elle, maman à dix-neuf ans. Ils sont heureux, mais elle, elle veut plus. Elle ne veut pas être définie comme la mère d'un seul. Elle ne veut pas passer sa vie à la maison. Alors, elle cherche du travail, avec acharnement. Et finit par trouver un contrat de quinze mois. Bien rémunérée, travail intéressant, elle ne peut pas détourner les yeux de l'annonce. Le hic? Ce travail se trouve de l'autre côté de l'Atlantique, à neuf heures de vol, à plus de six mille kilomètres de la maison. Ils en parlent longuement et Monsieur finit par céder. Ils s'aiment, ils sont faits l'un pour l'autre, si bien que quinze mois, dans une vie, ce n'est pas grand-chose. Laisser sa fille est un déchirement, mais elle viendra la voir, il n'y a aucun doute. En regrettant ce qu'elle laisse derrière elle pour un point d'interrogation, elle s'envole rapidement pour l'Islande, où une nouvelle vie s'offre à elle. Les deux premiers mois sont difficiles, loin de siens. Les appels ne réconfortent pas le manque réel de quelqu'un. Elle fait rapidement son premier aller-retour. Et puis, elle apprend à connaître la ville, mais aussi ceux qui travaillent avec elle. C'est là qui se passe quelque chose qui ne fallait pas. Il y a cette étincelle avec l'associé de son patron. Celle qui donne les papillons dans le ventre, qui fait qu'on passe plus de temps devant le miroir le matin. Elle lutte, car elle a une famille, et elle n'a pas le droit de la trahir. Mais un soir, ils dérapent et c'est une nuit de passion qu'ils partagent, loin des yeux du monde. Elle oublie sa famille entre ses bras, c'est beau et ce n'est pas pour durer, alors ils profitent. Et puis elle tombe enceinte et c'est la douche froide. Lui ne peut pas avoir d'enfant, pas maintenant alors que sa carrière ne commence seulement. Et elle, elle ne peut pas revenir avec l'enfant d'un autre. C'est inimaginable. Alors ils font ce qu'ils devaient faire. Ils abandonnent l'enfant, à sa naissance. Pour sa famille, à elle, il n'y a rien eu à dire, elle était loin, elle pouvait revenir les quatre premiers mois, masquant ses rondeurs avec des vêtements amples et derrière des plaisanteries sur une prise de poids. Là-bas, à Reykjavic, elle attendait simplement son second enfant avec son mari. Et personne n'a jamais su la vérité, si ce n'est elle et lui. Il y a eu elle et puis lui, et à eux deux, ils ont créé Danìa, mais l'abandonnant pour ne pas mettre en difficulté leur vie.

☆ you were gone forever i counted
PSEUDO : Elìs Rhòmson
INFORMATIONS : Plus de 45 ans, né en Islande (ville au choix), marié à son travail (certainement des relations malgré tout), poste important dans l'astronomie.
STATUT: libre.
☆ - ☆ -☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆
Ils ne se connaissent pas. Il n'a jamais aperçu le visage rond de cette enfant qu'il a trop vite abandonnée. Est-ce qu'il le regrette? Certainement. Est-ce qu'il referait la même chose s'il en avait la possibilité ? Sans aucun doute. Trop jeune, mauvaise femme. Les étoiles n'étaient pas alignées pour lui. Alors il s'est renfermé, encore plus, dans son travail, devant cet homme connu et reconnu de beaucoup. Mais les étoiles pourraient finalement s'aligner pour lui donner l'occasion qu'il a manqué il y a des années, être un père. Il ne suffirait que de peu de chose, pour que ses prunelles se posent sur sa progéniture et que peut-être son coeur, que certains disent de pierre, batte plus rapidement.
proposition d'avatar : robert downey jr, ben affleck, david tennant, patrick dempsey...

☆ you were my mother too
PSEUDO : Alessa Slontë
INFORMATIONS : 44 ans, au choix, assistante personnelle (secteur au choix), elle peut être encore mariée, ou divorcée, voir veuve.
STATUT: libre.
☆ - ☆ -☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆
Elles ne se connaissent pas, si l'une est une étrangère complète pour l'autre, cette autre se souvient de ses prunelles claires, que ses yeux ont croisées il y a plus de vingt-quatre ans. Elle se souvient avec nostalgie ce bébé calme, gigotant silencieusement entre ses bras de jeune maman. Son secret, à jamais qu'elle imaginait. Cela l'a brisé de l'abandonner, de ne pas voir grandir ce petit être qui avait grandi en elle, symbole d'une faiblesse de sa part. Alors son amour pour son aînée n'en a été que redoublé. De maman, elle est devenue lionne, voir étouffante parfois. Elle voulait se rattraper, tellement. Elle a gardé précieusement des souvenirs de ce bébé perdu, tentant de l'oublier en reprenant sa vie. Mais la voilà de retour, là où tout a dérapé il y a une vingtaine d'années. Là où sa vie lui a échappé, où elle a laissé son égoïsme, ou sa vie, prendre le pas sur son quotidien. (la raison de son retour est au choix, on pourra en parler si vous voulez). Déambulant dans cette ville qu'elle n'a plus revue, elle se met à regarder le visage de jeunes filles, dans l'espoir peut-être, d'en reconnaître. Le sien.
proposition d'avatar : alyssa milano, jennifer connelly, wynona ryder selma blair..

☆ we are all pieces of the same puzzle
PSEUDO : Jody Slontë
INFORMATIONS : 25 ans, métier artistique, célibataire (ou non), née à San Francisco, où elle a toujours vécu.
STATUT: libre.
☆ - ☆ -☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆ - ☆
Elles ne se connaissent pas, ignorent certainement l'existence de l'autre et pourtant, elles sont les mêmes. Leur caractère est similaire, comme leur façon parfois idéaliste de voir le monde. Si l'une à manquer de l'amour de sa mère, l'autre en a été étouffé. Et pourtant, elle n'a pas rechigné, pour la suivre ici. Ce voyage avait un goût d'aventure dont elle ne pouvait pas se passer. Dont elle avait probablement besoin pour vivre sa vie. Mais au détour d'une rue, elle finira par le croiser, ce visage si ressemblant au sien. Alors, peut-être que les questions qu'elle ne se posait pas, finiront par émerger dans ses pensées, la forçant à fouiller, à remuer un passé enterré pour découvrir une vérité. Qu'elle soit prête ou non, à l'entendre.
proposition d'avatar : phoebe tonkin, emily browning...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
☆ FAMILLE : Danìa Siggidotìr.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Famille d'honneur sur la parade
» La famille nombreuse en Afrique!
» La famille Brasseur
» Famille Ristori _ état civil
» [Cinéma] La Famille Suricate (15.oct.2008)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Show me the Stars ✩ :: lost stars :: galaxies-
Sauter vers: